mardi, 23 novembre 2010

Donner du sens

Au commencement était le Verbe, l'écrit. Que ce soit chez Straterial ou chez Image 7, il faut donner du sens. Ce qui est important, ce n'est pas ce que l'on fait, comment on le fait mais pourquoi on le fait. C'est de là que vient l'inspiration, le souffle, l'adhésion.

Retour en vidéo sur cette conviction.

14:06 Publié dans Buzz | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre vallet |  Facebook | | |

mardi, 19 février 2008

Municipales 2008 - Propositions: Agenda 21 local

1. Lancement d'un Agenda 21 local.

L'Agenda 21 local est une démarche participative aboutissant à un programme d'actions pour la mise en œuvre du développement durable du territoire. Il vise à améliorer la qualité de vie de ses habitants, à économiser les ressources naturelles et à renforcer son attractivité. Porté par la collectivité, son succès repose sur la mobilisation de tous les acteurs du territoire.

La Mairie de Paris a certes lancé son Agenda 21 fin 2006. Mais rares sont les habitants qui en ont entendu parler et pour cause: appel d'offre lancé en été pour un contrat de 8 mois (la plupart des agendas 21 s'étalent sur 2 ans...), ateliers thématiques organisés en quelques semaines et constitués au final... d'une seule réunion de 2h avec des habitants volontaires (120 habitants représentant près d'un million de parisiens) dont la plupart s'étaient inscrits in extremis, le démarrage du processus d'Agenda 21 n'ayant pas du tout été relayé! Ce travail est totalement à refaire, en se basant sur une réelle concertation avec l'ensemble des acteurs du territoire, deux critères à la base même du processus d'Agenda 21 local.

Municipales 2008 - Propositions: Logement

2. Publication des attributions de logements sociaux de manière anonyme afin d’assurer un contrôle public et la transparence (revenus, surface du logement, distance au travail).

Assurer une complète transparence sur l’attribution des logements sociaux de la Ville et mettre fin aux soupçons d’opacité sur leur attribution. La Mairie publiera chaque mois des statistiques détaillées dans le respect de la vie privée.

3. Développement de la Garantie des Risques Locatifs pour les propriétaires de logements privés pour assurer les impayés de loyer par les locataires.

Cette garantie permettra que des locataires à revenu trop important pour être logés dans le social mais trop faibles pour le locatif privé puissent se loger dans le locatif privé tout en donnant une garantie contre les impayés aux propriétaires. Cette mesure vise les locataires ne gagnant pas 3 fois le montant du loyer demandé.

 

4. Création d’une bourse d’échange du logement social prenant en compte proximité du lieu de travail (Donner des chiffres)

Cette mesure doit permettre de diminuer les trajets domicile – travail pour les locataires du logement social. Beaucoup de locataires du logement social restent dans le logement de nombreuses années même si leur lieu de travail a changé.

5. Possibilité pour les locataires du parc social d’acheter leur logement.

Certains locataires du logement social restent de nombreuses années dans leur logement et il nous semble bien qu’ils puissent se porter acquéreurs de leur logement après un certain nombre d’années. Cette mesure sera aussi une source de revenus permettant de financer de nouveaux logements sociaux.

 

6. Conventionnement progressif des 48 000 logements à loyer libre de la RIVP et création de PLI/PLUS.

Les 48000 logements à loyer libre de la RIVP entrainent un climat de suspicion quant à leur attribution. Cette situation est d’autant plus anomarle au vu des longues listes d’attentes pour le logement social. Il semble être une mesure juste que de conventionner ces logements en PLI ou PLUS afin d’offir un plus grand nombre de logements sociaux aux parisiens.

 

7. Pour favoriser une meilleure rotation des logements sociaux, création d’un bail révisable et reconductible de 3 ans dans le cadre d’un logement social et soumis à la Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs.

L’usage d’un logement social doit être conditionné aux revenus du foyer qui le loue. Cette mesure permettra une meilleure rotation du logement social.

8. Aide à l’accès au logement locatif privé pour lutter contre les effets de seuil.

Généralisation de l’Aide au Logement (APL) pour tous les logements afin d’aider à se loger ceux qui gagnent « trop » pour le logement social mais sont trop justes pour le locatif privé (en rapport avec la mesure §3).

9. Contrôle des travaux de rénovation effectués par les bailleurs sociaux, dans le logement social, en partenariat avec les associations de locataires.

Assurer un meilleur entretien du parc de logements sociaux et lutter contre l’insalubrité.

Municipales 2008 - Propositions: Architecture et urbanisme

10. Mise à l’étude des zones couvrables du périphérique pour diminuer la barrière entre Paris et la Banlieue dans le cadre du Grand Paris.

Le périphérique sera couvert dans les zones où cela est possible. La couverture partielle du périphérique permettra d’atténuer la « frontière » Paris – Banlieue dans le cadre du Grand Paris et contribuera également à limiter les nuisances sonores.

11. Dans le cadre de la réflexion sur le Grand Paris, réalisation d’un schéma d’avenir pour le 14ème permettant d’identifier les lieux où l’implantation de bâtiments de grande hauteur à haute qualité environnementale sera possible. Mixité bureaux / logements / services.

Le principe de haute qualité environnementale favorise l’intégration des enjeux environnementaux dans la construction : diminution des consommations d’eau et d’énergie, meilleure gestion des déchets, confort thermique et phonique, choix des matériaux… Ceci, afin de limiter les impacts environnementaux des habitants.

12. Isolation des voies ferrées de Montparnasse et végétalisation des abords.

Ces mesures visent à limiter les nuisances sonores et améliorer le cadre de vie des riverains.

13. Réalisation d’inventaires des monuments historiques du 14ème classables selon la Loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques.

L’arrondissement est riche d’un patrimoine qu’il est important de préserver car il participe à l’histoire et au rayonnement culturel du territoire.

Municipales 2008 - Propositions: Environnement, propreté et cadre de vie

14. Distribution d’un livret du développement durable à tous les habitants du 14ème pour sensibiliser la population (économiser les ressources non renouvelables, intérêts économiques des équipements peu énergivores…)

Participer à la préservation de l’environnement ne doit pas être vécu comme une « simple » obligation imposée au citoyen : il est fondamental d’expliquer la nécessité d’adapter nos comportements, apprendre comment y parvenir et prendre conscience des avantages que cela peut représenter pour l’habitant.

15. Mise en œuvre d’un programme de réduction des nuisances sonores dans le cadre de la Loi n° 92-1444 du 31 décembre 1992 relative à la lutte contre le bruit et du Plan de déplacement urbain, incluant une information sur les aides à l’amélioration de l’habitat

Suite à l’établissement d’une carte du bruit ayant permis d’identifier les axes les plus touchés, aucune mesure concrète n’a été prise. Or, il est possible d’agir sur un ensemble de leviers (isolation phonique, fluidité de la circulation, adaptation des vitesses…) permettant une diminution substantielle des nuisances sonores.

16. Réalisation d’un bilan carbone de l’ensemble des équipements publics de l’arrondissement pour réduire leur impact environnemental et les coûts de fonctionnement

Le bilan carbone est une démarche permettant de comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre de toute organisation. Il formera une base de réflexion pour améliorer le fonctionnement des équipements publics dans un souci de limitation des impacts environnementaux (ex. réduction des factures énergétiques) avec, à la clé, une diminution des dépenses publiques.

17. Réduction de certains éclairages publics la nuit (ex. bâtiments) et optimisation du matériel pour diminuer la facture énergétique.

L’éclairage public est un de principaux postes de dépenses énergétiques d’une collectivité. En améliorant sa gestion et le matériel utilisé, on limite directement les dépenses publiques.

18. Création d’une maison locale de la nature et de l’environnement (Zoom) et organisation de conférences, de formation et séances d’informations en milieu scolaire. Création d’une Université Populaire pour l’Environnement. Création d’une filière de recyclage des déchets verts dans les parcs et jardins.

La création d’une maison locale de la nature et de l’environnement est un lieu convivial où chaque habitant peut à la fois s’informer, apprendre, partager, découvrir tout ce qui a trait à l’environnement : aides disponibles, guides, bibliothèque, métiers, expositions, conférences, tremplin pour les associations œuvrant dans ce domaine, accueil des AMAP et du Point Info Energie, jeux…

Elle abritera chaque année l'Université Populaire pour l'Environnement, cycle de conférences ouvertes à tous pour s'informer et débattre des questions liées à l'environnement

Municipales 2008 - Propositions: Sécurité

19. Organisation de conseils d’habitants en partenariat avec les autres acteurs de terrain : éducateurs, police, pompiers, urgentistes, associations de prévention de la drogue… pour permettre une concertation entre les différentes parties et améliorer la sécurité.

L’insécurité et la violence résultent souvent de failles à plusieurs niveaux : indifférence du voisinage, mauvaise entente intergénérationnelle, conflits avec les représentants de l’ordre… Réunir les partis ensemble, en favorisant ainsi le dialogue et la compréhension des uns et des autres, facilite la mise en place de solutions pour réduire l’insécurité.

20. Accompagnement des parents et des enfants en situation de rupture familiale

« Prévenir plutôt que guérir »… Les conflits entre parents et enfants, les ruptures intergénérationnelles engendrent de nombreux problèmes : échec scolaire, violence, trouble psychologique… L’accompagnement le plus en amont possible permet d’éviter ou de limiter ces conséquences dramatiques.

21. Présence plus visible des éducateurs et des cellules d’aide.

22. Piétons / 2 roues / vélos / automobiles : garantir les droits et devoirs de chacun.

Paris a un taux d’accidents plus importants que la moyenne nationale et régionale. La densité du trafic, la concentration des habitants et la multiplicité des modes de déplacement sont en partie responsables. Il est donc primordial de garantir le respect de chacun sur la voie publique. Trop de comportements inciviques sont observés: circulation des 2-roues sur les trottoirs ou en sens-interdit, feux rouges et passages piétons non respectés... Il faut donc sensibiliser le citoyen à mieux respecter les autres. Enfin, la sécurité de tous est un enjeu global qui ne doit pas servir de prétexte à des aménagements hasardeux et non réfléchis (ex. obligation de couper la voie des bus pour tourner à droite, souvent à angle mort).

Municipales 2008 - Propositions: transports et déplacements

Transports en commun

23. Ouverture du Métro parisien 24 heures sur 24.

Dans une capitale de plus d’un million d’habitants, implantée dans une agglomération de près de 10 millions d’habitants, la vie – qu’elle soit professionnelle, culturelle… ne s’arrête pas à 1h du matin pour reprendre à 5h30… Des milliers de citoyens n’ont d’autres alternatives que la voiture pour travailler de nuit, le réseau noctilien étant parfaitement insuffisant. Des négociations seront entreprises avec la RATP pour viser une ouverture du métro 24h/24, 7j/7 ou au moins 22 heures par jour afin de faciliter le transport des usagers et permettre une vraie alternative efficace à la voiture.

24. Réduction des nuisances des autobus (bruit et pollution). Remplacement progressif par des autobus moins polluants (GPL, hybrides, électriques…) et augmentation du nombre du bus.

La RATP a érigé en dogme l’usage du tout diesel pour leur flotte de quelques 1311 bus dont 263 articulés (source: Bilan Déplacement 2006)... contre 1347 bus (dont 266 articulés en 2004) - un nombre de bus qui a donc baissé, contrairement aux dires de la Mairie de Paris. En 7 ans de mandature, l’équipe sortante n’a entamé aucune négociation avec la RATP, alors que des bus GPL ou hybride circulent dans de nombreuses villes françaises (tout comme la plupart des bennes à ordure de la ville de Paris). A l’heure où l’Australie lance le premier bus solaire électrique (le Tinto), que fait Paris ?

25. Lutte contre la pollution intérieure dans le Métro en Considération des avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France relatifs à la qualité de l'air dans les enceintes ferroviaires souterraines, rendus les 10 octobre 2000, 5 avril 2001, 3 mai 2001 et 8 juillet 2005 .

Bien que des contrôles aient mis en évidence des niveaux élevés de particules en suspension dans le métro et le RER parisiens dès 2001, provenant principalement des systèmes de freinage et de guidage des trains (sourc: Ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement), la RATP n'a jamais publiquement diffusé ces résultats. Pourtant, elle s'est engagée fin 2007 à dévoiler les mesures menées sur la qualité de l'air intérieur du réseau sous-terrain au public à compter de janvier 2008 sur le site même de la régie. Pourtant, à l'heure des municipales, on attend toujours...

26. Etudes pour le doublement de la ligne 13, l'amélioration de la ligne 4 et la possibilité de créer un deuxième accès à la station RER Cité Universitaire.

La ligne 13 (Chatillon – St Denis) est totalement saturée dans sa traversée de Paris et notamment dans le 14ème. Une mission d’étude sera lancée pour étudier avec la RATP des scénarios de doublement de la ligne 13. Le deuxième accès à la station RER B Cité Universitaire au nord du Parc Montsouris n’a jamais été réalisé malgré les demandes des riverains. Nous étudierons ce projet en tenant compte des contraintes de classement du parc Montsouris afin de désenclaver cette zone du 14ème arrondissement.

La ligne 4 (Porte d'Orléans - Porte de Clignancourt) est caractérisée par des rames sur pneumatiques, engendrant une véritable fournaise en période estivale. Elle est bondée aux heures de pointes et jusqu’à tard le soir et le week-end, c'est même une des lignes les plus fréquentées le week-end avec la ligne 1. Inciter la RATP à installer des systèmes d'aération adéquates est un minimum.

27. Mise en œuvre de conditions de transports plus confortables, plus propres et plus performantes, notamment améliorer la régularité du bus 62.

Stationnement & Livraisons

28. Création et amélioration de parkings relais payants aux portes de Paris. Création d’un forfait de stationnement journalier à 5 €.

29. Remise à plat des règles du stationnement résidentiel et des zones de livraison en concertation avec les conseils de quartier. Création de zones de stationnement gratuites commerçants limitées à 20 minutes. Stationnement gratuit pour les véhicules les moins polluants.

A Paris, le nombre de véhicules utilitaires a fait un bon de 15,3% depuis 2001 ; plus de 2/3 des entreprises franciliennes se déplacent à titre professionnel dans Paris dont le premier motif est la livraison chez leurs clients. Or, l’offre de places de livraison est restée constante depuis 2003 malgré les évolutions sociales (toujours plus de services à la personne, achats en ligne…) Nous proposons de remettre à plat intégralement les règles de stationnement et de livraison en concertation réelle avec les résidents, riverains et commerçants.

30. Création de parkings à vélos (intégrant des parkings sécurisés).

Il existe quelques places dans le parking de la Saemes porte d'Orléans, mais c'est une goutte dans l'océan (tarifs: 11€ mensuel, 22 euros trimestriel, 50 € annuel). En plus, personne ne connait. Or, on peut faire des toutes petites cabines où l'on enferme le vélo. 

Circulation

31. Remise à plat des plans de circulation (autos, deux-roues) dans le 14ème. Concertation réelle avec tous les acteurs locaux : habitants, commerçants, institutionnels. Réalisation d’un vrai réseau cyclable cohérent dans le 14ème notemment en respect du Décret n° 2003-283 du 27 mars 2003 relatif à la circulation des cycles et modifiant le code de la route

Le plan de circulation du 14ème, notamment dans les quartiers verts, réalisé par l’équipe sortante a provoqué d’importants reports de circulation dans l’arrondissement (Gal Leclerc, René Coty, etc.) et a déplacé les problèmes au lieu de les régler. Nous proposons une remise à plat complète du plan de circulation dans le 14ème, en concertation réelle avec tous. Nous corrigerons immédiatement les erreurs flagrantes du plan actuel.

32. Mission d’expertise pour neutraliser les embouteillages engendrés par la place Victor et Hélène Basch sur l’avenue du Général Leclerc et l’avenue du Maine.

33. Développement d’un réseau de voitures électriques en auto-partage dans les parkings du 14ème sur le modèle de Vélib.

A ce jour, les plus proches infrastructures d’auto-partage mises en place sont à l’extérieur du 14ème (Caisse commune, Okigo et Mobizen). Seule une entreprise prévoit prochainement une station à Montparnasse. Cela reste très insuffisant si l’on veut inciter les habitants à se passer d’une voiture personnelle.

34. Faciliter les modes de déplacements : sécuriser les pistes cyclables, développer des parkings pour les 2 roues motorisés.

Municipales 2008 - Propositions: Education

35. Audit des cantines scolaires publiques et privées sous contrat en début de mandature. Etablissement des bonnes pratiques. Privilégier des circuits d’approvisionnement de proximité et des produits de saison.

36. Développement des programmes de développement scolaire intergénérationnels sur le modèle de l’association « Lire et faire lire ».

37. Mise en place de pédibus (système de ramassage scolaire pédestre pour accompagner un groupe d’enfants à l’école).

38. Référendum local sur la gratuité de la cantine scolaire publique pour tous.

39. Meilleure information sur la vie de l’école – Menus, présence des professeurs, service minimum. Site Internet d’information pour les écoles du 14ème en concertation avec les associations de parents d’élèves.

40. Création d’un pôle d’excellence dans le 14ème – Classes préparatoires, Ecoles d’ingénieurs.

41. Harmonisation des caisses des coopératives scolaires.

42. Ouverture du monde scolaire sur la vie de la Cité.

43. Extension du système de garde à domicile pour aider les parents le matin et le soir.

Municipales 2008 - Propositions: Petite enfance et jeunesse

44. Publication et justification anonyme de l’attribution des places de crèche afin que chacun puisse juger des critères de choix et de sélection.

45. Création d’une plateforme d’échange recensant les assistantes maternelles dans l’arrondissement et permettant aux parents de se contacter facilement.

46. Création d’un blog-journal à destination des jeunes du 14ème, animé par eux. Création d’un journal de tous les collèges et lycées du 14ème mis en ligne sur le blog. Publication des meilleurs articles dans un journal mensuel distribué dans les collèges et lycées.

Municipales 2008 - Propositions: Vie culturelle

47. Agrandissement du conservatoire de musique par la création d’une annexe.

Depuis des années, le conservatoire est arrivé à saturation et les listes d’attente ne cessent de croître.

48. Mise à dispositon plus régulière du parvis de la Mairie pour des manifestations associatives, sportives, culturelles, citoyennes et commerçants. Ouverture de la salle des fêtes de l’annexe de la mairie aux manifestations culturelles organisées par des associations et des habitants du 14ème.

Cette mise à disposition se fera dans le respect des contraintes sur les nuisances sonores.

 

49. Recensement des salles à disposition dans l’arrondissement pour l’organisation d’évènementiels et centralisation des demandes.