jeudi, 27 novembre 2008

Maintenant, c'est quand ?

vendredi, 13 juin 2008

Tours à Paris : pour un référendum

c2525a4d1e38fff1683510130bc88c3a.jpgLes Verts le réclament, le Nouveau Centre Paris 14e aussi !

La réflexion sur la nécessité de construire des tours à Paris doit faire l'objet d'un débat plus large associant tous les Parisiniennes et Parisiens. Dans ce cadre, la solution du Référendum, proposée par les Verts, est une excellente idée et le Nouveau Centre Paris 14 y souscrit pleinement ...sans doute pour dans un espoir inverse puisque nous sommes favorables au geste architectural et que nous espérons que le feu vert donné à la Tour Signal de Jean Nouvel aura permis d'ouvrir les esprits sur le sujet.

Nous proposions du reste dans notre programme municipal la création d'une tour mixte ateliers d'artistes / bureau / équipements de proximité jouxtant la Chaufferie de l'Hôpital Broussais dans le cadre de la reconversion d'un site important pour un quartier en mal de projets architecturaux forts et identifiants.

A cette occasion, nous proposons aux habitués de Facebook de rejoindre le groupe "Tours à Paris : pour un référendum" lancé à notre initiative.

jeudi, 27 mars 2008

Grand Paris : pour une "traduction législative rapide"

Le groupe Nouveau Centre et Indépendants au Conseil de Paris s'engage à "faire progresser le Grand Paris avant 2014" et estime que le projet nécessite "une traduction législative rapide", a indiqué mercredi son président, Yves Pozzo di Borgo.

"Dans la lignée du thème de sa récente campagne, le Nouveau centre et indépendants, s'engage en priorité à faire progresser le Grand Paris avant 2014", a indiqué le sénateur dans un communiqué.

Selon lui, "il faut impérativement une nouvelle structure intercommunale avec un pilote unique et une mutualisation des ressources, qui nécessite une traduction législative rapide".

M. Pozzo di Borgo s'est en outre félicité de la nomination au gouvernement de Christian Blanc, secrétaire d'Etat au développement de la région capitale, et d'Anne-Marie Idrac, ancienne dirigeante de l'UDF, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur.

"Cette ouverture vers le centre compense l'insuffisante présence du courant centriste dans son partenariat avec l'UMP lors des dernières élections municipales", a-t-il estimé.

Le groupe Nouveau Centre et Indépendants compte 9 membres au nouveau Conseil de Paris, comparé à cinq avant les municipales.

mercredi, 20 février 2008

Notre programme pour le 14e arrondissement

Nous vous proposons de découvrir le programme du Nouveau Centre Paris 14 en libre téléchargement (format .pdf).

Si vous souhaitez commenter nos propositions, les enrichir de vos réflexions, nous vous invitons à les consulter par entrée thématique (colonne ci-contre) afin d’offrir à nos (é)lecteurs une revue pratique de vos suggestions ou critiques.

Par ailleurs, si vous désirez débattre plus avant de ces propositions avec l’un des membres de notre liste, nous sommes naturellement à votre disposition.

mardi, 19 février 2008

Municipales 2008 - Propositions: transports et déplacements

Transports en commun

23. Ouverture du Métro parisien 24 heures sur 24.

Dans une capitale de plus d’un million d’habitants, implantée dans une agglomération de près de 10 millions d’habitants, la vie – qu’elle soit professionnelle, culturelle… ne s’arrête pas à 1h du matin pour reprendre à 5h30… Des milliers de citoyens n’ont d’autres alternatives que la voiture pour travailler de nuit, le réseau noctilien étant parfaitement insuffisant. Des négociations seront entreprises avec la RATP pour viser une ouverture du métro 24h/24, 7j/7 ou au moins 22 heures par jour afin de faciliter le transport des usagers et permettre une vraie alternative efficace à la voiture.

24. Réduction des nuisances des autobus (bruit et pollution). Remplacement progressif par des autobus moins polluants (GPL, hybrides, électriques…) et augmentation du nombre du bus.

La RATP a érigé en dogme l’usage du tout diesel pour leur flotte de quelques 1311 bus dont 263 articulés (source: Bilan Déplacement 2006)... contre 1347 bus (dont 266 articulés en 2004) - un nombre de bus qui a donc baissé, contrairement aux dires de la Mairie de Paris. En 7 ans de mandature, l’équipe sortante n’a entamé aucune négociation avec la RATP, alors que des bus GPL ou hybride circulent dans de nombreuses villes françaises (tout comme la plupart des bennes à ordure de la ville de Paris). A l’heure où l’Australie lance le premier bus solaire électrique (le Tinto), que fait Paris ?

25. Lutte contre la pollution intérieure dans le Métro en Considération des avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France relatifs à la qualité de l'air dans les enceintes ferroviaires souterraines, rendus les 10 octobre 2000, 5 avril 2001, 3 mai 2001 et 8 juillet 2005 .

Bien que des contrôles aient mis en évidence des niveaux élevés de particules en suspension dans le métro et le RER parisiens dès 2001, provenant principalement des systèmes de freinage et de guidage des trains (sourc: Ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement), la RATP n'a jamais publiquement diffusé ces résultats. Pourtant, elle s'est engagée fin 2007 à dévoiler les mesures menées sur la qualité de l'air intérieur du réseau sous-terrain au public à compter de janvier 2008 sur le site même de la régie. Pourtant, à l'heure des municipales, on attend toujours...

26. Etudes pour le doublement de la ligne 13, l'amélioration de la ligne 4 et la possibilité de créer un deuxième accès à la station RER Cité Universitaire.

La ligne 13 (Chatillon – St Denis) est totalement saturée dans sa traversée de Paris et notamment dans le 14ème. Une mission d’étude sera lancée pour étudier avec la RATP des scénarios de doublement de la ligne 13. Le deuxième accès à la station RER B Cité Universitaire au nord du Parc Montsouris n’a jamais été réalisé malgré les demandes des riverains. Nous étudierons ce projet en tenant compte des contraintes de classement du parc Montsouris afin de désenclaver cette zone du 14ème arrondissement.

La ligne 4 (Porte d'Orléans - Porte de Clignancourt) est caractérisée par des rames sur pneumatiques, engendrant une véritable fournaise en période estivale. Elle est bondée aux heures de pointes et jusqu’à tard le soir et le week-end, c'est même une des lignes les plus fréquentées le week-end avec la ligne 1. Inciter la RATP à installer des systèmes d'aération adéquates est un minimum.

27. Mise en œuvre de conditions de transports plus confortables, plus propres et plus performantes, notamment améliorer la régularité du bus 62.

Stationnement & Livraisons

28. Création et amélioration de parkings relais payants aux portes de Paris. Création d’un forfait de stationnement journalier à 5 €.

29. Remise à plat des règles du stationnement résidentiel et des zones de livraison en concertation avec les conseils de quartier. Création de zones de stationnement gratuites commerçants limitées à 20 minutes. Stationnement gratuit pour les véhicules les moins polluants.

A Paris, le nombre de véhicules utilitaires a fait un bon de 15,3% depuis 2001 ; plus de 2/3 des entreprises franciliennes se déplacent à titre professionnel dans Paris dont le premier motif est la livraison chez leurs clients. Or, l’offre de places de livraison est restée constante depuis 2003 malgré les évolutions sociales (toujours plus de services à la personne, achats en ligne…) Nous proposons de remettre à plat intégralement les règles de stationnement et de livraison en concertation réelle avec les résidents, riverains et commerçants.

30. Création de parkings à vélos (intégrant des parkings sécurisés).

Il existe quelques places dans le parking de la Saemes porte d'Orléans, mais c'est une goutte dans l'océan (tarifs: 11€ mensuel, 22 euros trimestriel, 50 € annuel). En plus, personne ne connait. Or, on peut faire des toutes petites cabines où l'on enferme le vélo. 

Circulation

31. Remise à plat des plans de circulation (autos, deux-roues) dans le 14ème. Concertation réelle avec tous les acteurs locaux : habitants, commerçants, institutionnels. Réalisation d’un vrai réseau cyclable cohérent dans le 14ème notemment en respect du Décret n° 2003-283 du 27 mars 2003 relatif à la circulation des cycles et modifiant le code de la route

Le plan de circulation du 14ème, notamment dans les quartiers verts, réalisé par l’équipe sortante a provoqué d’importants reports de circulation dans l’arrondissement (Gal Leclerc, René Coty, etc.) et a déplacé les problèmes au lieu de les régler. Nous proposons une remise à plat complète du plan de circulation dans le 14ème, en concertation réelle avec tous. Nous corrigerons immédiatement les erreurs flagrantes du plan actuel.

32. Mission d’expertise pour neutraliser les embouteillages engendrés par la place Victor et Hélène Basch sur l’avenue du Général Leclerc et l’avenue du Maine.

33. Développement d’un réseau de voitures électriques en auto-partage dans les parkings du 14ème sur le modèle de Vélib.

A ce jour, les plus proches infrastructures d’auto-partage mises en place sont à l’extérieur du 14ème (Caisse commune, Okigo et Mobizen). Seule une entreprise prévoit prochainement une station à Montparnasse. Cela reste très insuffisant si l’on veut inciter les habitants à se passer d’une voiture personnelle.

34. Faciliter les modes de déplacements : sécuriser les pistes cyclables, développer des parkings pour les 2 roues motorisés.

Municipales 2008 - Propositions: Tourisme

102. Création de zones de stationnement pour les autocars de tourisme aux portes du 14ème. Lutte contre le stationnement sauvage des autocars de tourisme la nuit sur le boulevard des Maréchaux.

Paris est une des villes les plus visitées au monde et n’offre pas actuellement une capacité correcte d’accueil pour les autocars de tourisme, obligeant au stationnement illégal et gênant

103. Création de parcours fléchés piétonniers entre les sites touristiques du 14ème.

104. Mise en valeur et signalisation des habitations célèbres du 14ème.

105. Mise en valeur du patrimoine souterrain du 14ème (catacombes et carrières).

La classique visite des catacombes de Denfert-Rochereau ne permet aux visiteurs de découvrir qu’une infime partie du réseau souterrain de catacombes et carrières de l’Arrondissement. Nous aménegerons un circuit de visite élargi des vides de carrière de l’Arrondissement afin de rendre ce patrimoine historique et culturel accessible au plus grand nombre.

106. Création d’un portail Internet d’information touristique du 14ème.

Nous proposons de créer un portail Internet d’information et de réservation en ligne des hôtels du 14ème qui serait subventionné par les hôtels du 14ème. Ce site contiendrait toutes les informations utiles pour les visiteurs et serait disponible en plusieurs langues.

107. Création d’un livret touristique sur l’arrondissement mis à disposition dans les hôtels du 14ème et la mairie (subventionné par les acteurs du secteur).

Le livret touristique existe dans de nombreuses villes de France bien plus petite mais pas dans le 14ème arrondissement. Il mettra en valeur les sites touristiques et de loisirs du 14ème (patrimoine, musées, cinémas, restaurants, salles de spectacles...).

108. Information sur les parkings souterrains du 14ème sur le site Internet de la Mairie.

lundi, 21 janvier 2008

Une interview dans le journal "Monts 14"

Le journal de quartier "Monts14" a pris l'initiative d'interviewer les candidats UMP, PS, Modem et Nouveau Centre aux prochaines municipales dans le XIVe. J'ai donc répondu aux questions de Patrice Maire. Voici le texte (*) de cette interview.

Réponses de Pierre Vallet, tête de liste du « Nouveau Centre dans la Majorité Présidentielle ».

Q. 1 Monts 14 : Paris est réputée pour être une des plus belles villes au monde et c’est la raison même de son succès auprès des visiteurs. Le SDRIF prône une ville plus compacte. Si vous êtes élu, qu'allez-vous faire :
« Conserver et renforcer l’actuelle physionomie de la ville, sa structure en quartiers, rues, places, jardins publics, ainsi que les gabarits traditionnels et caractéristiques de l’époque de Louis-Philippe, de Haussmann et de la Belle Epoque ? »
Ou
« Vous écarter de cette tradition, être en rupture de styles, d’alignement, de gabarits et de hauteur ? Construire autant, proportionnellement, à Paris qu'en grande couronne ? »

Le style Hausmannien comme celui de la Belle Epoque ont en leur temps causé la destruction d’une partie importante du « Vieux Paris ». Vous posez donc l’éternelle question de la préservation du patrimoine. Habitant du XIVe depuis ma naissance, je suis naturellement attaché aux « gabarits traditionnels » que vous évoquez. Faut-il pour autant les sanctuariser ? Avez-vous remarqué que nous sommes face à une crise du logement sans précédent ?

Je suis favorable à un « droit d’inventaire architectural » et à une nécessaire adaptation du bâti aux exigences du développement durable. L’intérêt architectural de nombre de constructions – notamment des années 50 et 60 - est souvent médiocre. Les performances énergétiques des bâtiments des années 70 sont calamiteuses. Sans parler de la qualité de vie que procurent ces bâtiments au regard des exigences actuelles…

Mais il convient de préciser qu’à mes yeux, l’ère des ZAC ou des grands projets d’aménagement qui bouleversent habitants, habitats et quartiers est révolue. Il faut intervenir ponctuellement, à l’échelle d’un îlot.

L’immeuble de Herzog et de Meuron (rue des Suisses), en dépit de son insertion radicale dans une rue au caractère préservé, est un exemple intéressant. Il a été plusieurs fois primé. Des étudiants ou touristes se déplacent pour le voir. C’est un élément du patrimoine de demain qui doit également se construire aujourd’hui. Sauf à souhaiter une muséification, le Paris du XIXe ou début du XXe siècle ne peut pas rester notre seul atout… De plus, je note que les habitants de cet immeuble sont assez unanimement satisfaits de la qualité de vie qu’il offre. Il faut donc rester ouvert ET exigeant.

Il n’est pas question de transiger sur la qualité du bâti neuf. Le progrès doit être tangible. L’Architecture est la Mère de tous les Arts et nous ne pouvons pas l’oublier dans notre arrondissement. C’est pourquoi nous proposons que tout projet architectural ou urbain soit l’opportunité d’une rencontre entre ses auteurs, les habitants du quartier et la communauté des artistes et artisans d’art du XIVe. Il faut à nouveau fertiliser les esprits en provoquant des rencontres improbables.

Enfin, sur la question de la densité… Paris est déjà une ville très dense. Nous devrons pourtant réaliser un effort important pour faire face à la crise du logement. Les appartements familiaux sont une denrée scandaleusement rare et c’est sur ce type d’habitat que nous devrons mettre l’accent. Il n’est pas pour autant question de raser tout immeuble de moins de 3 étages et de créer des rues « canyons »… Il faudra en revanche faire preuve d’imagination. Débloquons par exemple des aides spécifiques pour faciliter l’aménagement des combles – si nécessaire au prix d’une surélévation - et gagner des m2 habitables. Nous avons là une source potentielle conséquente d’appartements familiaux !
 
Q. 2 Monts 14 : « Etes vous en faveur de la construction de tours dans Paris  (à l’exception de la Défense) et trouvez vous par exemple que la Tour Montparnasse et le quartier de Beaugrenelle, qui est composé de tours, apportent un plus à Paris du point de vue du confort, de l’urbanisme, du tourisme, de la silhouette de la ville… ? »

Vous citez deux échecs notoires de l’urbanisme des années 70. Pourtant, s’agissant de la construction de tours à Paris, j’y suis très clairement favorable, à deux conditions. D’une part que ces tours soient pensées en connexion étroite avec l’espace public environnant. Il s’agit de ne pas reproduire les erreurs de l’urbanisme sur dalle. D’autre part, en respectant l’esprit du lieu. La Torre Agbar de Jean Nouvel à Barcelone est une bonne illustration. C’est une signature pour son quartier, respectueuse des éléments architecturaux environnants, de leur passé, bien desservie par les transports en commun dans un quartier bien doté en services publics, commerces, équipements culturels. Résultat : un quartier vivant de jour comme de nuit.

Maintenant, dans le XIVe, la question des tours est très théorique. Un seul site dispose d’un réel potentiel : celui de l’Hôpital Broussais. Il offre une opportunité unique de recréer un véritable écosystème artistique. J’ai suivi avec grand intérêt les projets développés par le Collectif Redessinons Broussais. Oui, l’ancienne Chaufferie doit accueillir un lieu culturel permanent. Mais nous devrions y adjoindre un grand programme de logements réservés à des artistes. Pourquoi ne pas réaliser là une tour d’ateliers ? Une « ruche Montparnasse » contemporaine dans un immeuble de grande hauteur écologique (puisqu’il ne s’agit pas de refaire la tour Montparnasse, le XIVe doit renouer avec l’avant-garde, pas avec l’urbanisme des 70’s). Ce serait un formidable atout pour ce quartier et notre arrondissement.
 

Q. 3 Monts 14 : « Etes vous en faveur du projet du Maire de Paris d’autoriser et d’encourager la construction de «  signaux architecturaux » dépassant  de 15 mètres l’actuel plafond maximum  des 37 mètres de hauteur ? »

Naturellement. Du reste, il me semble que pas un groupe politique au Conseil de Paris ne s’y oppose réellement.

Q. 4 Monts 14 : « Comment satisfaire les objectifs environnementaux en évitant les répercussions négatives en terme de pollution visuelle (couloirs de bus sur le boulevard Montparnasse, sur le boulevard Saint-Marcel par exemple) et de vie nocturne (impact de la difficulté de stationner sur la fréquentation des lieux culturels, par exemple à Montparnasse) ? »

Bertrand Delanoë a livré nos boulevards aux ingénieurs de la Ville. Il ne faut pas s’étonner du résultat qui est peut-être technique et cartésien mais sans aucun charme.

Mais les enjeux que vous nommez ont une seule réponse : le Grand Paris, une redéfinition des limites géographiques et administratives de la Ville qui est au cœur de notre réflexion (cf. www.grandparis2014.com).

Je ne comprends pas qu’une Ville comme Paris ait une porte d’Orléans ou de Vanves qui soit encore pensée comme une frontière. Ne devrait-elle pas plutôt être considérée comme la porte Saint Martin ou feu la barrière Denfert ? Croyez-vous qu’il soit pertinent de réfléchir nos embouteillages, notre qualité de l’air, notre code de l’urbanisme dans Paris intra-muros ?

C’est pourtant ce que nous avons fait avec notre Plan de Déplacement, notre Plan Local d’Urbanisme, notre Plan Climat …Et 60 communes de la Petite Couronne ont les leurs ! Quelle cohérence dans tout cela ?

Pour respecter l’environnement ET l’esprit de Montparnasse, il faut réfléchir notre ville en pensant à tous les « usagers de Paris » au quotidien, y compris les « Grands Parisiens », habitants des communes voisines… C’est pourquoi réaliser le Grand Paris dans la mandature 2008-2014 est notre premier engagement.

(*) La question n°4 a été coupée dans la version publiée suite à un malentendu sur le nombre de signes demandés.

jeudi, 10 janvier 2008

Nouveau Centre, nouveau tract

Il sera distribué sur les marchés du XIVe dès samedi prochain. Il présente la structure nationale, les élus et aborde à nouveau le thème du Grand Paris. En voici une version téléchargeable (format .pdf). Nous sommes naturellement à l'écoute de vos réactions. A très bientôt !

mardi, 08 janvier 2008

Rentrée politique...

...avec hier soir le Comité exécutif du Nouveau Centre Paris animé par Yves Pozzo di Borgo (au centre sur la photo). Ordre du jour : état des négociations avec l'UMP pour les Municipales, point sur GrandParis2014.com, plan média autour de la sortie du programme du Nouveau Centre. Intéressant...

03fd200248e7886d279636cba9ac4cf7.jpg

 

vendredi, 14 décembre 2007

Un tract pour le Grand Paris...

...Qui sera distribué dès demain rue Daguerre et dans tous les arrondissements de Paris. A découvrir ici (format .pdf). N'hésitez pas à le faire suivre ou à vous connecter sur www.grandparis2014.com pour en savoir plus...