dimanche, 28 octobre 2007

Des tours à Paris ? Bertrand Delanoë va s'engager

C'est ce qu'il affirme dans le Figaro. A lire ici.

jeudi, 25 octobre 2007

Grenelle : l'appel de jeunes responsables politiques

J’ai signé la déclaration de soutien de jeunes responsables politiques à l’initiative de l’Alliance pour la planète dans le cadre du Grenelle de l’environnement, sur la transparence et l’évaluation des impacts industriels et commerciaux de notre tissu entrepreneurial. Je considère, en effet, que le fait pour les citoyens d'adopter une démarche vertueuse en matière de développement durable est conditionné par une transparence en matière d'information.

Cette proposition a su rassembler la signature de jeunes responsables politiques, issus de partis différents (UMP, PS, UDF/Modem, Nouveau Centre et Radicaux de gauche), qui n'ont peur ni de la société de consommation, ni de la mondialisation mais qui pensent simplement que la politique de demain ne sera ni dans la condamnation des multinationales ni dans leur célébration aveugle.

--------------------------

Texte de la déclaration 

« Nous n’avons pas peur de la société de consommation, nous n’avons connu qu’elle. Travailler pour des entreprises oui ! Consommer oui ! Mais pas pour n'importe qui, pas n'importe comment, pas à n'importe quel prix !

Aussi éloignés du "patrons voyous" et du "tous pourris" imbéciles que de la fascination stupide devant l'hypercapitalisation, nous, jeunes engagés de différentes sensibilités, citoyens actifs ou simples consommateurs d'aujourd'hui et de demain, salariés et entrepreneurs, demandons à l'Etat français d'oeuvrer très concrètement pour une obligation d’information des entreprises sur leur impact, et ainsi de remédier à la schizophrénie de la relation entre Français et entreprises.

Le seul moyen, à nos yeux, de rétablir un lien de confiance est d'aider les Français à distinguer les entreprises les unes des autres.

Pour ce faire, nous demandons la mise en place d'outils d'évaluation de l'impact des entreprises dans les domaines environnementaux et sociaux demandé par l’Alliance pour la Planète et ses membres (WWF, Greenpeace, Amis de la Terre, Ecologie Sans Frontières, Good Planet, Agrisud…).

Non les entreprises ne sont pas à ranger toutes dans le même panier ! Oui nous souhaitons aider et favoriser celles qui n'handicapent pas notre avenir ni celui des générations futures.

Il nous manque des informations compréhensibles par tous, informations permettant à chacun de comparer et de choisir.

Quels sont les impacts positifs et négatifs des entreprises françaises, présentes sur le sol français, ou de leurs filiales à l'international ? (Que vaut en 2007 une entreprise propre en France et pollueuse dans le reste du Monde ?)

Pour permettre ce choix, les bons élèves doivent être distingués des autres. Il est donc normal que les entreprises qui refusent d‘informer sur leur impact environnemental soient sanctionnées. C’est à ce prix que les entreprises vertueuses récolteront l’avantage concurrentiel qu’elles méritent.

Seules ces informations permettraient d’influer réellement sur les pratiques.

Ce que nous demandons aux élus de la République, ce n’est pas de parler du changement mais de réaliser celui-ci. »

--------------------------

Synthèse de la mesure soutenue

Impossible aujourd'hui pour un Français de savoir par exemple qui de Renault ou de Peugeot a le meilleur comportement environnemental. Les informations qui sont accessibles au grand public sont illisibles et non vérifiées. L’Alliance pour la planète demande une obligation réelle d'information sur l'ensemble de l'activité d'une entreprise et sur 3 ou 4 indicateurs sociaux et environnementaux compréhensibles par chaque consommateur et citoyen.

Co-Signataires illustrant cette démarche de rassemblement autour de cette proposition (un par parti) :
Farid Ben Malek, Parti socialiste, président de "Rénover Maintenant" Paris
Quitterie Delmas, Membre du Bureau Politique de l'UDF-Modem, Conseillère nationale UDF-Modem
Sophie Montrigot-Lavignon, Déléguée Nationale des jeunes UMP
Olivier Maillebuau, Président des Jeunes Radicaux de Gauche
Julien Sage, Responsable du groupe local de Nanterre des Verts, Membre du Conseil Départemental des Verts des Hauts-de-Seine
Pierre Vallet, Responsable Nouveau Centre Paris 14
Yoann Gontier, Membre du Bureau National de Génération Ecologie, Porte parole et Délégué national à la Jeunesse.

lundi, 22 octobre 2007

Une rencontre avec Jean-Louis Borloo

Après Nathalie Kosciusko-Morizet, j'ai rencontré Jean-Louis Borloo en compagnie d'une petite vigntaine de blogueurs pour un entretien à bâtons rompus sur le Grenelle de l'Environnement. Diffusion de quelques extraits vidéo de cette conversation très prochainement sur ce site...

...Et pour le moment, juste une jolie photo souvenir.


d73b3ebb1ac47e81fb07c5f39adcf3d7.jpg

 

copyright Benjamin Boccas

 

mercredi, 17 octobre 2007

La Ville de Paris sans thermomètre

C'est en tout cas la thèse avancée par le Conseil Scientifique de la Ville. A lire dans Le Monde. Extrait :

Bertrand Delanoë manque de visibilité dans la conduite de sa politique des transports. Dans un rapport, commandé par le maire (PS) de la capitale, rendu public cette semaine, le Conseil scientifique de la Ville de Paris constate les "lacunes" et le "contenu limité" des informations dont dispose la mairie pour prendre ses décisions et mesurer les retombées de sa politique de réduction du "tout automobile".
 
Les élus parisiens "n'ont pas d'outil fiable qui permette de les guider et de les critiquer", résume Alain d'Iribarne, économiste et sociologue, auteur du rapport avec quatre chercheurs experts des transports. "La Ville est comme un médecin sans thermomètre. Du coup, chacun peut établir le diagnostic qu'il veut sur les résultats de la politique menée", affirme M. d'Iribarne, qu'il s'agisse de pollution, de coût économique et de qualité des déplacements.

Lire l'intégralité de l'article.

mardi, 16 octobre 2007

Rencontre avec Jean-Louis Borloo

En compagnie d'une petite vingtaine de blogueurs, je rencontre aujourd'hui Jean-Louis Borloo pour parler du Grenelle de l'Environnement. A suivre...

mercredi, 10 octobre 2007

Nathalie Kosciusko-Morizet reçoit les blogueurs

Nous étions quelques blogueurs hier soir, invités à rencontrer l'une des chevilles ouvrières du Grenelle de l'Environnement : Nathalie Kosciusko-Morizet... Une petite réunion au coin du feu (!) dans le cadre très "JamesBondesque" d'un ministère pour partie désaffecté, amiante oblige, nous expliquera NKM en introduction.

Je vous proposerai prochainement quelques extraits vidéo de cette rencontre.

A noter, à l'initiative de Sacha et Natacha, cette soirée a été suivie en direct sur Second Life par 80 personnes...

3b74b02c8d6892096b5aff1f65184bc2.jpg

lundi, 10 septembre 2007

Grand Pari(s) : changer d'échelle...

A ne pas manquer : conférence publique d'Yves Lion - Grand Prix de l'Urbanisme 2007 - à l'Ecole nationale supérieure d'architecture Paris-Val de Seine.

Thème : « Le grand pari de l'agglomération parisienne ». C'est le vendredi 21 septembre 2007 à 17h30. J'y serai !

NB : L'Atelier d'Yves Lion est rue Didot dans le XIVe et réalise en ce moment le plus grand chantier du monde à La Mecque !

dimanche, 29 juillet 2007

Global Warming

You Tube s'invite dans la campagne des primaires démocrates aux Etats-Unis. Les candidats ont ainsi pu répondre aux questions des citoyens américains.

Question la plus remarquée ? Probablement celle de Billiam the Snowman from Point Hope, Alaska...

lundi, 09 juillet 2007

Grenelle de l'Environnement

Cette grande négociation, demandée par le Président de la République, doit aboutir avant la fin du mois d'octobre à un plan d'action de 20 à 30 mesures concrètes et quantifiables. L'objectif est d'obtenir un accord le plus large possible des participants car le consensus est la condition de l'efficacité.

A noter, l'association Ecologie Sans Frontière (basée dans le XIVe arrondissement), à laquelle nous avons ouvert nos colonnes à plusieurs reprises, participe à ce Grenelle et nous tiendra régulièrement informée...

D'ici là, pour en savoir plus, un très bon résumé.