lundi, 29 octobre 2007

Article 4 : Gilles de Robien s'exprime

C'est un article clé de notre Constitution.

"Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie."

Il est complété par la Loi constitutionnelle 8 juillet 1999 : "Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au dernier alinéa de l'article 3 dans les conditions déterminées par la loi." --> (La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives.)

Pourtant, de la Loi à l'esprit des lois, il y a une marge... Et de fait, les formations politiques ne constituent pas le creuset démocratique exemplaire qu'elles devraient être... Bien au contraire, elles sont peut-être LE prisme anti-démocratique numéro 1 au bon exercice de notre démocratie.

Il suffirait pour s'en convaincre de voir comment ces dernières contournent l'esprit de la loi sur la parité pour sauvegarder leurs vieux crocodiles... Une espèce assurément bien protégée. Ainsi, superposez la carte des circonscriptions de droite ou de gauche puis regardez où PS et UMP ont investi des femmes aux législatives... Elles sont à peu près inversées. Grosso modo, quand c'est gagnable, c'est pour un homme...

C'est donc sur ce thème "Démocratie, représentativité : pratiques politiques et syndicales, leurs enjeux, quelles propositions et quelles solutions ?" que Gilles de Robien interviendra demain soir, mardi 30 octobre 2007 à 19h30
"Au Père Tranquille", 16 rue Pierre Lescot, 75001 Paris (métro Châtelet- Les Halles).

Alors si vous avez déjà potassé les propositions du Comité Balladur, allez y faire un tour, la réflexion menée par cette association est complémentaire...

Au passage, si vous souhaitez recevoir plus d'information sur l'association Article 4, voici le mail : article.quatre[at]yahoo.fr...